• Chapitre 1 : Un FDD Ultime

     

     

    C'était une belle fin d'après-midi qui se profilait à l'horizon. La matinée des Mugiwaras avait été quelques peu agitée pour cause de prise en chasse : la Marine les avait repérés alors qu'ils ne s'y attendaient pas du tout. C'était avec grand fracas – et un peu de chance – qu'ils s'en étaient sortis.

    Le temps se radoucissait et le soleil déclinait. La Princesse Pirate sortit de sa chambre avec sa cape légère sur le dos, la capuche sur ta tête et les cheveux qui tombaient en cascade sur ses épaules. Elle s'attardait, voulait prendre son temps. Des effluves de bonne nourriture embaumaient le Sunny, et tout le monde était de bonne humeur. Tandis qu'Alia descendait les escaliers, elle entendit Robin l'appeler. La jeune fille reconnut tout de suite le livre qu'elle avait dans les mains, « Fruits Démoniaques ».

     

    Alia : Qu'il y a-t-il, Robin ? *S’assoie en face d'elle*

    Robin : Alia. J'ai lu attentivement le passage concernant ton Fruit du Démon. Et j'ai découvert quelque chose d'extraordinaire...

    Alia : Eh bien, dis-moi tout ! *Regard interrogatif*

    Robin : Le Dieu des Mers est le créateur des Fruits du Démon. Il en a créé des centaines, et nombre d'entre eux ne sont pas encore découverts. Tous ces Fruits sont étonnamment puissants, tu ne le niera pas.

    Alia : Exact, mais où veux-tu en venir ?

    Robin : J'en viens que ton Fruit, Alia, est l'Ultime.

    Alia : L'Ultime ?

    Robin : Oui. Le Dieu, après avoir créé ces merveilles, a décidé de créer celui qui regrouperait tous ces pouvoirs fantastiques. Pour le cacher aux yeux de tous, il le cacha dans une épaisse forêt, sur une île secrète, et il a décidé que seul un cœur pur pouvait le manger.

    Alia : L'île de Nyansaé... un cœur pur d'enfant... tout colle !

    Robin : Bien. Il a regroupé tous ces pouvoirs sous la forme de celui de la Métamorphose, et baptisa ce Fruit comme cela.

    Alia : Mais... cela veut dire que...

    Robin : Tu est la personne la plus puissante du monde. Tu pourrai l'avoir à tes pieds, si tu le voulait.

    Alia : Impossible... c'est tellement irréel !

    Robin : J'ai appris autre chose. Le Dieu des Mers a créé un Fruit capable de rivaliser avec l'Ultime. C'était le Fruit du Contrôle, avalé par Sofia.

    Alia : Mais Sofia est morte, Robin. Et... comment se fait-il que je n'aie pas été touchée par son pouvoir ? Et Chopper et Sanji ?

    Robin : Il y avait deux conditions à cela. La personne ayant mangé le Fruit du Contrôle ne pouvait pas s'approprier le pouvoir du Fruit de la Métamorphose si les personnes les ayant mangés étaient de même sexe. De plus, elle ne pouvait pas toucher les personnes éprouvant un fort sentiment affectif envers cette personne. En l’occurrence, Chopper et Sanji.

    Alia : Tout s'explique...

     

    Après ces révélations plutôt déconcertantes, Alia passa en cuisine voir si Sanji s'en sortait. Puis, voyant qu'elle ne serait que de trop, elle sortit rejoindre les autres, non sans avoir donné un baiser d'encouragement à son cuistot préféré.

    Franky et Usopp avaient installé un petit feu de camp et avaient disposé une table basse ronde tout autour, ainsi que des assiettes et des couverts, des bouteilles d'eau et des verres. La nuit allait tomber dans quelques minutes, et tout le monde observait le coucher de soleil en silence. Chopper fit remarquer à Nami que le ciel était comme ses cheveux, flamboyants. Nami le remercia, et quelques secondes après, hurla en secouant le petit renne « Sanji, sort de ce corps ! », lequel lança de la cuisine un « Allez, à table ! ».

    Tout ce beau monde alla s'assoir, suivant un plan de table prés-défini.

     

    Chapitre 1 : Un FDD Ultime - Les rêves de chacun !

     

     

    Le dîner battait son plein, et tout le monde était de bonne humeur. La discussion passait par tous les sujets, sans tabou, ou presque. On évitait bien sûr de parler des choses les plus tristes, comme le passé douloureux. Et soudain, Alia posa une drôle de question.

     

    Alia : Si... vous aviez un rêve qui puisse être réalisé dans la seconde qui suit, autre que l’objectif que vous vous êtes fixé... lequel serais-ce ?

    Franky : Eh bien... en voilà une question pas banale. Alia, je pense sérieusement que tout le monde aurait souhaité que personne ne meure, dans son enfance. D'effacer tout ces douloureux souvenirs pour personne n'aie à souffrir.

    Zoro : Oui, Franky a raison. De plus, si ces personnes seraient toujours en vie...

    Chopper : On serait pas là, à parler de ça.

    Zoro : Exact. Si Kuina ne serai pas tombée, faisant une chute mortelle, je serai sûrement sur mon île à essayer de la battre.

    Nami : Si Arlong n'avait pas pris le village de Kokoyashi et toute l'île, je serai tranquillement avec Belmer et Nojiko à cueillir des mandarines.

    Usopp : Si ma mère était encore vivante, je n'aurai pas commencé à crier dans les rues, et sûrement que Kuro serait arrivé à ses fins. Je serai mort.

    Sanji : Oh, moi... je n'ai presque rien à regretter, si ce n'est de ne jamais avoir connu mes parents. Je serai sûrement encore sur le Baratie.

    Chopper : Si je n'avais pas eu la truffe bleue, je serai un renne tranquille dans sa horde.

    Robin : Si le... Buster Call d'Ohara n'avait pas eu lieu, je... serai à bouquiner dans la grande bibliothèque... *Pleure*

    Franky : Hey, Robin... pleure pas ! *Se lève*

     

    Et tout le monde se leva pour aller consoler Robin. Alia lui répétait qu'elle était une idiote à poser cette question. Luffy, qui était resté à sa place, et qui mangeait durant soute la conversation, se leva et lança :

     

    Luffy : Robin ! Et vous tous ! Je sais que vous regrettez tout ce que le passé vous a joué comme tours, mais écoutez bien ! Si tout ce que vous n'aviez pas voulu que ça se produise disparaîtrai en un clin d'œil, comme ça, croyez-moi et ça c'est le moment le plus négatif, on ne serai pas là ! Pas là à avoir fait tous ces progrès, à avoir tissé des liens les uns avec les autres ! Prenons par exemple Sanji et Alia, vous ne vous serez pas rencontré, hein ?

    Sanji : C'est vrai...

    Alia : Tu as raison, Luffy.

    Luffy : Bien ! Et nous ne serions pas ici, à avoir une possibilité de pouvoir réaliser nos rêves les plus chers ! Donc je dis : à notre équipage, hip hip hip...

    Tous : HOURRA !

     

    Et la fête continua. Cela avait surpris un peu l'équipage que Luffy puisse dire des paroles aussi sages, mais la bonne humeur était revenue. Le repas terminé, Alia se désigna pour aller débarrasser la table, ce qui laissa le champ libre aux autres pour parler de projet du lendemain : la fête d'anniversaire de la princesse... car elle allait avoir 20 ans. Tandis qu'elle lavait à la main des assiettes, ça discutait de lampions, de banderoles et de cadeaux.

    Quand elle eut fini, tous le monde se sépara et retourna à ses occupations. Luffy alla s'installer sur la tête du Sunny, Zoro profitant du clair de lune, alla s'entraîner à la vigie, Nami taillait ses crayons et choisissait une île déserte dans le fouillis de ses cartes, Usopp inventait un objet farfelu, Sanji fumait tranquillement à la poupe de bateau, Chopper consultait ses échantillons de médicaments, Robin lisait dans la chambre des filles à la lumière d'une bougie, Franky alla vérifier le niveau de cola dans les réservoirs du Sunny, Brook ressortit son violon et joua quelques airs. Quand à Alia, elle monta prendre un livre dans la bibliothèque et redescendit dans l'aquarium. Il n'y avait pas beaucoup de poissons, mais la jeune princesse adorait l'ambiance qui se dégageait de cet endroit.

     

    Elle s'endormit en lisant, tellement elle était fatiguée, tout en pensant à ce que Robin lui avait dit : « Tu est la personne la plus puissante du monde... la plus PUISSANTE du monde... du monde... ». Une heure plus tard, la jambe noire la trouva endormie, visiblement elle lisait un livre, car il gisait par terre. Il l'embrassa, la coucha sur la banquette et lui mit une couverture sur le dos. Puis, il s'en alla, laissant pour toute trace de son passage que la douceur d'un baiser sur les lèvres de la jeune pirate... ( et une odeur de cigarette dans l'aquarium )

     

    Suite au prochain épisode !