• Chapitre 7 : Un nouveau jour

     

     

    Alia se réveilla... assez brusquement ce matin là. Pendant la nuit, Chopper était venu dans ses bras parce qu'il avait fait un cauchemar, ce qui expliquait sa présence dans son lit, mais pas celle de Luffy...
    Zoro était endormi par terre, Nami tranquillement dans son lit, Usopp étalé de tout son long sur le sien dormait paisiblement, Sanji n'était carrément plus dans la chambre, Robin lisait un livre silencieusement, Franky ronflait, et Brook... bah il dormait aussi.
    La jeune princesse se mit en position assise, bailla et s'étira. Robin lui fit un signe, Alia lui répondit par un sourire. Chopper s’agrippait à elle, il était si chou... Alia fit attention de ne pas le réveiller, lui et Luffy, et sortit de son lit doucement. Elle slaloma entre les lits et se regarda dans le miroir. Le matin, elle avait vraiment une tête à faire peur... elle attrapa une brosse et tenta de corriger le tir. Puis, elle enfila un peignoir et descendit, suivie de Robin. Dans la salle à manger, il n'y avait encore personne. Le château dormait...
    Alia discuta un peu avec Robin, avant d'entendre des bruits venant de la cuisine. Les deux jeune filles se dirigèrent avec ardeur vers la grande salle, et entrèrent.

     

    Alia : Il y a quelqu'un ? Ouhou... ? *Craintive*
    Robin : …
    Sanji : *Apparaissant* Ah ! Alia de mon cœur ! Robin d'amour !
    Alia : Mon Sanjiiii !
    Robin : Bonjour. *Souris*
    Sanji : Je prépare le petit-déjeuner ! Au menu : Chocolat chaud, crêpes à la confiture de framboises et salade de fruit !
    Alia : Waaaah ! Tout cela m'a l'air délicieux ! Je peux t'aider ?
    Sanji : Si tu veux ! *Sourire*
    Robin : Je vais lire dans le boudoir, enfin, s'il y en a un.
    Alia : Heu... oui ! *Lui indique la direction*
    Robin : Merci !

     

    Elle partit, laissant les deux tourtereaux à leur cuisine. Alia suggéra d'abord d'aller se laver, car l'hygiène comptait pour beaucoup. Sanji s'affaira pour le chocolat, et la jeune princesse partit dans sa chambre prendre ses affaires.
    Chopper se réveillait à peine, et Alia décida de le prendre dans ses bras et de l'emmener dans le boudoir avec Robin, laquelle l'accueillit avec plaisir. La douche faite, la robe enfilée et la coiffure terminée, Alia rejoignit Sanji qui avait déjà fini la pâte à crêpes. Elle s’attaqua donc à la salade de fruit, choisissant avec précision les meilleurs fruits : mandarines, poires, fraises, bananes... elle adorait cuisiner. D'autant plus avec son cuistot !
    Vers neuf heures, quand tout le petit-déjeuner était prêt, elle alla dans le boudoir pour prévenir Robin et Chopper qu'ils pouvaient aller manger.
    Dans la salle à manger, la reine, Ann et Matsuda étaient patiemment assis sur leur chaises respectives et discutaient de la journée de la veille. Quelle ne fut pas la surprise de la reine de voir sa nièce en tablier de cuisine !


    Reine Ayano : Mais... quelle est cette tenue ?
    Alia : J'ai aidé Sanji à faire le p'tit dèj', pourquoi ?
    Reine Ayano : Voyons, Alia. Ce sont les cuisiniers qui font cela. En aucun cas les princesses.
    Sanji : Mais je suis cuisinier.
    Ann : Mais, ceux qui travaillaient dans les cuisines, où sont-ils ?
    Nami : *Arrivant* Si vous voulez parler de tous les domestiques et autres, ils sont dans le jardin et discutent en mangeant des croissants.
    Matsuda : Hein ?
    Reine Ayano : Que... quelle insulte ! C'est pour nous qu'ils étaient censés les préparer !
    Alia : Calmez-vous, ma tante. Nous avons bien meilleur que des croissants...

     

    On dit souvent que la bonne cuisine charme même la personne la plus bourrue. C'était bien vrai ! La reine tomba à la renverse tellement les crêpes étaient bonnes. Elle pardonna à Alia sa conduite indigne ainsi qu'aux domestiques et partit se préparer, car elle avait dit qu'elle partait pour une grande ballade en bateau. Matsuda, les Triplées et Ann, venant avec elle, les Pirates allaient être seuls dans le grand château durant plus de six heures.

    Une fois tout le monde lavé et habillé, on se rendit au port. Le Sunny était toujours aussi fier, et plus grand même que la galère royale. La reine ne s'y attarda pas et elle partit, avec ses enfants. Les Mugiwaras déambulèrent dans les rues avec entrain, achetèrent des ingrédients pour le dîner, des vêtements, ou encore de la lecture avant de rentrer au château. La jeune princesse, se sentant enfin libre de ses responsabilités, s'affala sur le canapé du boudoir, la mine réjouie. Sanji partit en cuisine, Nami se dirigea vers la salle des cartes, Zoro s'endormit assis sur le canapé, Robin sortit les livres qu'elle avait acheté et en feuilleta quelques uns, Franky commença une conversation avec Brook et Usopp, Luffy posait des questions à Alia sur sa vie au château, laquelle tenait Chopper dans ses bras.

     

    Luffy : Et on mange bien ici ?
    Alia : Bah, les cuisiniers sont bien, mais loin d'égaler la cuisine de Sanji !
    Chopper : Sanji fait de super plats ! *Lève la patte avec entrain*
    Alia : Oui ! *Souris*
    Luffy : Et personne ne t'embête ?
    Alia : Il y a bien Matsuda, mon cousin, mais il me taquine, c'est tout !
    Usopp : *S'incruste* Et, au fait... ça ne t'a pas fait quand même un peu étrange ?
    Alia : Oui... avoir une famille comme ça, en un jour...
    Brook : Dis-toi que tu as de la chance...
    Usopp : Tellement de gens veulent retrouver ne serai-ce qu'un membre de sa famille...

     

    Alia tressauta à cette phrase. Il est vrai que certains des Mugiwaras étaient orphelins ou abandonnés... non, presque tous. Elle se sentit coupable d'avoir cette chance et pas quelqu'un d'autre. Elle aurai tellement voulu ne jamais recevoir cette lettre !
    Une ombre s'installa sur son visage, et elle resta silencieuse. Usopp était retourné à sa conversation avec Brook et Franky, Luffy s'amusait à faire des chatouilles à Chopper. Elle était avec ses amis. A sa place. Elle retrouva le sourire et se mit à chanter.
    Sanji les appela tous à table. Il avait préparé un gyû-don et des nouilles ramen. Les Mugiwaras prient place, et le déjeuner commença en fanfare. C'était délicieux et tout le monde se régalait. Alia était aux anges, elle se sentit entourée et aimée. Et en plus elle mangeait bien !
    Après manger, ils sortirent dans le jardin enneigé. C'était si beau dehors, mais il faisait très froid ! La jeune princesse distribua des manteaux sur-mesure à tous ses amis, et ils marchèrent dans la neige. Elle crissait sous leur pieds. Chopper prit sa forme animale et demanda à Alia si elle voulait s'assoir sur lui, ce qu'elle accepta avec plaisir.
    A un moment, une boule de neige fusa et vint atterrir sur la tête d'Alia. Celle-ci se retourna, le regard meurtrier. Luffy sifflotait, le regard dans le vague. La jeune princesse descendit de Chopper, fit une jolie boule et la lança de toutes ses forces sur Luffy. Il l'évita très facilement grâce au Fluide et s'ensuivit une bataille géante de boules de neige, sous le regard intrigué des domestiques.
    Deux équipes s'étaient formées : Luffy, Brook, Robin, Usopp et Zoro, contre Nami, Chopper, Sanji, Franky et Alia.
    Ils s'amusèrent jusqu'au retour de la reine, qui mit du temps à les retrouver tant ils étaient allés loin dans le jardin. Pire... ils l'avaient massacré !

     

    Reine Ayano : Qu'est-ce que c'est que ça ?!? Vous avez vu l'état du jardin ?
    Luffy : Ho-oh...
    Alia : P... pardonnez-nous, ma tante !
    Reine Ayano : Vous pardonner ? J'ai beau être très indulgente, j'ai passé l'éponge encore pour ce matin, mais là vous dépassez les bornes !
    Mugiwaras : … *Silence lourd*
    Reine Ayano : Franchement, je veux bien que vous vous amusiez, mais regardez autour de vous ! Le jardin est complètement détruit ! Vous imaginez le travail que ça représente ?
    Alia : Ma tante ! Ne vous énervez pas, s'il vous plaît ! Je vais tout arranger, je vous assure !
    Matsuda : *Regarde autour de lui* Je veux bien comprendre que tes amis n'ont eu aucune éducation, mais tu me déçois, princesse ratée.
    Nami : PARDON ?!? Mais il se prend pour qui, l'ado en pleine crise ?
    Alia : Nami ! Ne rentre pas dans son jeu, il n'attend que ça !
    Matsuda : Logique. C'est tout un art, et j'y suis très doué.
    Reine Ayano : Cela suffit ! *Regard meurtrier*
    Tous : *Silence glacial*

     

    La reine passa une minute à dévisager chaque membre d'équipage. Elle insistait pour qu'ils comprennent bien que c'étaient de leur faute et qu'ils devaient culpabiliser. Elle fut tout de même un peu déroutée quand elle voulut regarder Brook dans les yeux.
    Alia s'avança vers sa tante, lui lança un regard de défi et le jardin s'illumina. Elle utilisait son FDD toujours à son avantage. Quand la lumière retomba, le jardin était devenu aussi propre avant, et même plus beau.
    La jeune princesse tomba à genoux, visiblement affaiblie. Sanji se précipita vers elle.

     

    Sanji : Alia ! Tout va bien ?
    Alia : Oui... je n'ai jamais métamorphosé un si grand espace... j'ai ressenti une immense perte d'énergie. Je sais maintenant sur quoi m'entraîner... *Sourire faible*
    Robin : C'est un peu normal. Pour maîtriser son Fruit, nombre d'années d'entraînement sont nécessaires.
    Ann : Wahou ! Le jardin est redevenu comme avant ! Ton Fruit est vraiment exceptionnel, Alia.
    Sanji : Tu est tellement hors-norme, Alia de mon cœur !
    Matsuda : Mouais. Pas mal. Tu as su te rattraper, et c'est pas rien.

     

    Les compliments lui allèrent droit au cœur. Elle sourit faiblement, puis ferma les yeux. Il était évident qu'elle était fatiguée de toute cette journée.
    Sanji la pris dans ses bras, et tous les Mugiwaras l'entourèrent. La reine nota l'incroyable proximité de chacun de ses amis envers elle. Elle n'avait encore jamais vu ça.
    Au bout de trois heures, la princesse se réveilla dans sa chambre, engourdie. Chopper était endormi à ses côtés. Il avait dû veiller sur elle pendant qu'elle dormait. Elle était rassurée, ils n'étaient pas partis, au moins.
    Elle se leva et enfila une tenue qui lui laissait plus de mouvement. Elle choisit dans sa penderie une jolie robe cintrée branche aux broderies roses clair, avec une ouverture à la hanche du côté droit lui laissant une liberté au niveau des jambes. Elle mit une cape d'hermine blanche et des ballerines, ses fameuses ballerines roses pâle qu'elle avait mis alors qu'il faisait encore beau. Elle prit Chopper doucement dans ses bras, lequel ne se réveilla même pas.
    Elle descendit dans le boudoir, et elle eu la surprise de voir tranquillement la reine ( revenue entre-temps ) discuter avec Robin et Nami, Ann parler avec Zoro et Sanji, les trois petites s'amuser sur le ventre rebondissant de Luffy et de tirer sur le nez d'Usopp qui était en train de dormir, et Matsuda railler avec Brook et Franky.
    Elle alla s'assoir près de sa cousine, et Zoro, tout en affutant son sabre, commença à parler à Alia.

     

    Zoro : Écoute, Alia... on va devoir reprendre la route dès ce soir.
    Alia : Ah bon ?
    Sanji : Oui, tu sais, c'est vraiment agréable de vivre ici, mais... nous ne sommes pas fait pour cette vie. *Prend les mains d'Alia*
    Alia : J'imagine. Moi aussi j'ai du mal à m'y faire... me faire servir alors que pendant 18 ans j'ai du servir quelqu'un. Quand même... quelle ironie ! *Sourire*
    Zoro : *Regarde attentivement ses sabres* On reviendra te voir, ne t'inquiète pas sur ça !
    Chopper : *Se réveille* On s'en va ?
    Sanji : Oui, Chopper.
    Alia : Je vais vous accompagner au port.

     

    Saisissant sa cape en hermine au passage, Alia sortit du Château, accompagnée de ses amis.
    Le Sunny, toujours aussi fier, souriait aux flots glacés. La jeune princesse y fit un petit tour avant de redescendre sur la terre ferme. Franky tenait entre les mains sa Merry Moto, et lui lança. Un peu surprise, elle tomba à la renverse tellement c'était lourd ! Sanji donna un coup de pied au cyborg et le traita d'imbécile, lui criant qu'elle aurai pu être blessée.
    Franky se releva, penaud, s'excusa et annonça à Alia les modifications apportées à l'engin : désormais, elle pouvait se transformer en skate, en mini-bateau et un GPS permettant de localiser le Sunny avait été rajouté. Du port, la jeune fille remercia le cyborg puis tout ses amis d'êtres venus la voir.
    Le Thousand Sunny s'envola dans les cieux en laissant une belle trace lumineuse dans le ciel sombre maintenant que la nuit tombait. Il semblait que les étoiles apparaissaient au fur et à mesure que le bateau, et ses amis, s'éloignaient d'elle... Elle resta longtemps dehors pour les admirer, et rentra dormir au Château.

     

    Suite au prochain épisode !