• Chapitre 8 : Festivités

     

     

    L'équipe partie chercher à manger revint avec tout un tas de victuailles, des fruits, du gibier, des plantes aromatiques pour le cuistot, décidément ravi de pouvoir accéder aux placards du haut sans aide.

    Jusqu'à la disparition du soleil, Sanji cuisinait et cuisinait, pour fêter la victoire de sa princesse et la résolution de toute cette histoire. Encore dans son monde, il fut obligé d'en sortir car quelqu'un frappait à la porte.

     

    Sanji : … Entrez !

    Valérian : *Entre* Salut. Je viens me rendre un peu utile...

    Sanji : Mmmmh... Mouais. Prend ce tablier, je vais te donner des trucs à faire.

    Valérian : *Prend le tablier et le met* Okay... *Regarde dans un moule* Gâteau au chocolat, je présume.

    Sanji : Exact. Et mousse framboise pour le dessert.

    Valérian : Le dessert préféré d'Alia... Dis-moi, tu ne m'aimes pas beaucoup, pas vrai ?

    Sanji : Bah... je t'accepte, vu qu'Alia t'apprécie... Il faut bien.

    Valérian : Par amour ? *Le regarde*

    Sanji : Ouaip. Mais j'ai l'impression que tu cache un truc. T'as l'air de bien t'être attaché à Alia, c'est étrange... *Regard suspicieux*

    Valérian : Eh bien...

     

    Tout à coup, la porte s'ouvrit dans un vacarme assourdissant. La jeune princesse apparut, souriante et gaie, dans une petite robe rose et blanche. Elle avait attaché ses cheveux en couettes basses à l'aide de bracelets en perle, ce qui lui donnait un côté terriblement mignon.

     

    Alia : *Se jette dans les bras de Sanji* Mon amooouuur ! *Sourire mignon* Jovénia est arrivée, tout est prêt ? En tous cas, Val' est venu t'aider, c'est super !

    Sanji : Oui, tout est prêt. Je dois aller mettre deux-trois trucs à cuire et c'est bon !

    Alia : *Zieute dans le moule* Oh ! Un gâteau au chocolat, mon préféré ! Je t'adore ! *Lui fait un gros câlin*

    Sanji : Ha ha, va te mettre à table. Le dessert, c'est pour la fin ! *Clin d’œil*

     

    Elle partit, toute enjouée, se mettre à table avec les autres. Sanji songeait en la regardant. Elle était redevenue heureuse, que demander de plus ? Mais il en voulait plus... Elle se comportait trop souvent en petite fille, et même si pendant cette aventure elle avait fait preuve d'une grande maturité... pouvais-t-elle encore en faire preuve avec lui ?

     

    La fête battait son plein. Les paroles fusaient, entrecoupée de rires et de bouchées de nourriture. Jovénia avait l'air heureuse : bien que sans bouche, elle semblait sourire et discutait volontiers.

    Elle se mit à raconter l'histoire de l'île depuis la nuit des temps, une histoire si captivante qu'elle tenait tout le monde en haleine... enfin presque.

     

    Jovénia : … C'est à ce moment-là que l'on se rendit compte que le tiare possédait ce pouvoir. Alors...

    Sanji : *Chuchote à Alia* Tu peux venir voir quelque chose ?

    Alia : Bien sur ! Je te suis. *Sourire*

     

    Il l'emmena à la cale, où l'attendait une petite table recouverte d'un nappe, sur laquelle étaient posées deux bougies et deux assiettes contenant une part de gâteau au chocolat chacune.

    Alia : Wouah ! C'est trop mignooon ! *Émerveillée*

    Sanji : En fait, je voulais que l'on se fasse un dîner en amoureux... Mais Luffy a décidé d'une fête et en invitant Jovénia en plus... Je n'ai pas eu le temps de faire mieux, avec tout ce que j'avais à faire... Désolé. *Gêné*

     

    Effectivement, la cale restait une cale. Sanji avait déplacé les meubles en vrac et les tonneaux de cola, et tout traînait par terre : d'un matelas aux nombreuses bouteilles de saké, de chaises cassées aux outils que laisse parfois traîner Franky. Mais cela ne semblait ne pas déranger la jeune princesse, qui adressa un sourire radieux à son cuistot. Une atmosphère de sérénité permise par la lumière de la pleine lune et celle des bougies rassurait Sanji. Alia s'assit sur la chaise, en invitant le cuistot à faire de même.

     

    Alia : *Regarde la lune* C'est beau... j'ai l'impression que c'est la même lune... qu'il y avait le soir où l'on est sortis ensemble.

    Sanji : Un moment décisif dans nos vies... pas vrai ?

    Alia : Oui, c'est vrai. *Sourire* Peut-être que ce soir le sera aussi ?

    Sanji : …

    Alia : Aller, mangeons ce délicieux gâteau ! *Mange*

     

    Alia eu tôt fait de terminer son dessert préféré, le sourire aux lèvres. Sanji s'aperçut que sa dulcinée avait du chocolat autour de la bouche. Il se leva, prit une serviette et nettoya avec douceur les contours de la bouche de la princesse. Celle-ci se leva et embrassa le cuistot avec fougue, mais se ravisa bien vite en voyant qu'il ne semblait pas enjoué.

     

    Alia : *S'assoit sur le matelas* Quelque chose ne vas pas ? Tu as l'air troublé...

    Sanji : Enfin... j'ai quelque chose à te dire...

    Alia : *L'invite à s'assoir* Je t'écoute.

    Sanji : *S'assoit* Eh bien... je suis heureux avec toi, tu me remplis de bonheur, mais... après tous ces mois passés ensemble... j'ai comme un vide en moi. Il y a un cap que nous n'avions pas franchis, et...

    Alia : N'en dis pas plus, j'ai compris... *Pensive*

    Sanji : Tu... veux bien ? Ce n'est pas une obligation, tu sais...

    Alia : Je suis tiraillée... entre mon désir et ma peur. Désir de le faire et peur... à cause de mon passé.

    Sanji : Ne me dis pas que Yamazu...

    Alia : Non ! Je suis toujours vierge, mais... *Gênée* Il m'a fait des attouchements, et c'est resté gravé dans ma mémoire. Comme une rayure sur un disque... qui ne pourra jamais être réparé.

    Sanji : Ne t'en fais pas... tout ira bien. *Souris*

     

    --- Attention, début de lemon ! Ceux qui ne veulent pas lire, je les invite à chercher la prochaine phrase en gras pour continuer l'histoire ---

     

    Sanji caressa les cheveux de son aimée. Il l'embrassa avec passion, demandant le passage de sa langue que la princesse lui accorda. Un long baiser s'ensuivit, faisant rougir la jeune fille. Le cuistot l'allongea et se mit sur elle, lui défit les couettes d'une main et lui caressant la joue de l'autre. Sa main descendit lentement vers la poitrine d'Alia, et il commença à la peloter. La jeune fille soupira et, tremblante, défit un à un les boutons de la chemise de Sanji. La main du cuistot se glissa sous la robe et le soutient-gorge pour aller titiller le téton de la princesse, qui ne put retenir un second soupir qui se transforma en gémissement lorsqu'il le pinça. Amusé par la nouvelle excitation de la jeune fille, Sanji passa ses mains sous son dos pour lui retirer sa robe, et d'un coup de doigt expert, son soutien-gorge.

    Par réflexe, la princesse mit ses bras devant sa poitrine pour la cacher, et le cuistot ne put retenir un petit rire.

     

    Alia : Qu'est-ce qu'il y a de si drôle ? *Deviens toute rouge, baisse la tête*

    Sanji : Mais rien, voyons... *Lui caresse les cheveux, l'embrasse*

     

    Un peu boudeuse, elle défit tout de même la ceinture de son amant, qui enleva lui-même son pantalon, laissant apparaître une bosse au niveau de son entrejambe.

    Il se remit sur elle, continuant ses caresses et ses baisers. Alia sentait le membre durci de Sanji contre sa propre entrejambe, ce qui commençait à l'exciter. Sanji continuait à l'embrasser, puis ils descendit dans le cou et enfin sur sa poitrine, dont il mordilla le téton.

    Elle poussa un petit cri avant de serrer bien fort la main de son cuistot.

    Celui-ci se mit à sourire, voyant que ça lui faisait de l'effet, et se remit à l'embrasser. La jeune fille, toute rouge, ne savait pas quoi faire. Sentant sa gène, Sanji décida de passer à la vitesse supérieure et lui enleva sa culotte. Puis il descendit sa main jusqu'à son entrejambe et se mit à la caresser. Les soupirs et gémissements d'Alia se firent de plus en plus bruyants jusqu'à leur paroxysme, où Sanji lui inséra un premier doigt.

     

    Alia : … Arrête... *Toute rouge*

    Sanji : Vraiment ? *Sourire coquin*

     

    Au lieu d'arrêter, il en inséra un second, ce qui fit gémir une fois de plus la princesse. Puis il les retira et enleva le dernier vêtement qu'il portait, révélant un membre dressé, signe de toute l'envie de Sanji. Puis il lui pris doucement la tête, et front contre front, lui demanda l'autorisation à travers son regard. Elle lui accorda. Sanji l'embrassa et lui écarta les jambes, puis s'introduisit en elle doucement. Il fut stoppé par l'hymen et s'enfonça un peu plus, déclenchant de petits gémissements de douleur de la part d'Alia.

     

    Sanji : Hé... ça va aller ?

    Alia : Oui... *Grimaçante* C'est supportable, et puis, j'ai connu bien pire... *Sourire*

     

    Soulagé par cette déclaration, il continua à avancer jusqu'au bout, et en ressortit. Un peu de sang coloria le matelas, mais le plus dur était fait. Il embrassa sa dulcinée et entra de nouveau en elle. Il commença à aller et venir, puis, voyant qu'Alia n'avait pas mal, il accéléra la cadence, allant de plus en plus vite et de plus en plus fort. La pièce se remplit de leurs gémissements, de leurs cris, mais fort heureusement, les fêtards sur le pont en faisaient beaucoup plus. Ils continuèrent ainsi pendant cinq bonnes minutes, puis Sanji se sentit venir, et dans un dernier va-et-vient, il se vida en elle.

    Haletants, essoufflés, ils se détachèrent l'un de l'autre pour reprendre leur souffle. Ils étaient heureux d'avoir franchi cette étape, unis dans leur amour.

     

    --- Fin du lemon, vous pouvez reprendre votre lecture ---

     

    Les deux tourtereaux remontèrent sur le pont. Jovénia était partie, mais la fête continuait. Personne n'était éméché, tout le monde rigolait ; Valérian, en voyant Alia, lui adressa un clin d’œil complice, il n'était pas dupe et tenait à le faire savoir. La jeune fille se mit à rougir, mais non décontenancée, elle rejoignit les autres, contents de la revoir.

    La fête continua, dans la joie et la bonne humeur.

     

    Suite au prochain épisode !


  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Septembre 2015 à 13:00

    GTGERBGNBTREFZVV Tu sais de quoi je vais parler heiiiiiin ????!!! 8DDD

    Depuis le temps que j'attends qu'ils passent se cap ! ;w; OMG. C'était juste merveilleusement bien écrit ! -en plus, j'étais en manque de lemon, alors >W>-

    Sinon, j'ai bien aimé le petit passage entre Sanji et Val' :3

    Toujours aussi bien ! Mais dis-moi... Vue que tout est ''à peut près réglé'', combien de chapitres reste-t-il ? Et le prochain quand ? :3

    2
    Dimanche 27 Septembre 2015 à 14:42

    Mais oui, tout à fait XDD

    C'est vrai ? Tant mieux alors ! >w<

    Voui, il en fallait au moins un ;)

    Euuuh... un ou deux :3

    3
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 21:30

    Maya et toi vous avez vraiment un quelque chose pour faire les lemons c'est pas possible, franchement pas mal du tout :D Alala Sanji et Alia sont vraiment le meilleur couple qui soit :)

    Dit, j'espère que ça va pas te déranger mais je vais peut être faire un lemon Sanji et Alia et je m'inspirerais de ton lemon là je pense :) Bon c'est pas encore mais voilà ^^

    Vivement la suite :)

    4
    Mardi 20 Octobre 2015 à 23:53

    Rrroh bande d'âmes impures avec vos Lemons à volonté XDD

    J'ai une fâcheuse tendance à imaginer cette petite scène dans ma tête >.< Surtout qu'en ce moment je rêve de Titans qui bouffent tout, alors mixons les 2... -> O.O

    Nanh, nah j'ai rien dit, rien imaginé, les enfants, go to bed, please !

    Sinon, super chapitre, ^^'' C'était le cap à passer en effet ! Et Sanji était plus que prêt !

    Je ne lirais plus jamais de lemon, oooh arrêtez d'en écrire x') Pas que c'est mal écrit, au contraire, on assez de détails, et pas écrit débilement à la 50 nuances de Grey (que je n'ai jamais lu, je tiens à mes yeux X.X)

    Dans le lot, (j'avais écrit "lit"), vous êtes doués, tous les trois là x')

    Valérian qui comprend tout, hihihi !

    Bref bravo, bravo ! :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :