•  

    ATTENTION ! CE ONE SHOT ÉTAIT ORIGINELLEMENT UNE COMMANDE. ELLE PRÉSENTE LES PERSONNAGES DE MA FICTION ET LES PERSONNAGES DE NEVENDER.

     

    Le fier vaisseau à tête de lion s'engagea dans un port. Les Mugiwaras, qui avaient grand faim, étaient très heureux d'avoir enfin trouvé une île, et habitée, ce qui facilitait drôlement les choses. Car oui, les vivres commençaient à manquer et, étrangement, les poissons se faisaient plutôt rares. Tous descendirent le sourire au lèvres.

     

    Alia : Aaaah, la terre, enfin !

    Brook : Yo Ho Ho ! C'est vrai que nous n'y avons pas mis le pied depuis fort longtemps !

    Franky : SUUUPER ! *Pose emblématique*

    Robin : Quel petit village pittoresque. *Sourire*

    Chopper : Il n'y a pas beaucoup de gens, ici...

    Sanji : Je vois d'ici un primeur et une boucherie. Tant mieux...

    Usopp : Je sens une atmosphère étrange...

    Nami : Hum... pas beaucoup de boutiques, ici...

    Zoro : Ouaip. *S'endort debout*

    Luffy : OUAIS ! DE LA VIANDE ! *Bave*

     

    Luffy donna rapidement ses instructions à son équipage ; au moins deux personnes restaient pour surveiller le Sunny. Zoro et Chopper se désignèrent, les autres partirent en petits groupes. Luffy voulait aller avec Sanji, lequel préféra bien sûr la compagnie d'une de ces dames. Robin alla donc avec lui, et Luffy se retrouva avec Alia. Franky accompagna Nami et Brook se promena tranquillement avec Usopp.

     

    Alia : Aller Luffy, ne fais pas cette tête !

    Luffy : Hurmph. *Boude*

    Alia : Tu sais bien que tu aurai tout mangé, du coup il aurai fallu payer beaucoup plus cher ! Et Nami te serai tombé dessus, mais d'une puissance !

    Luffy : Oui, tu as raison ! Mais j'ai faaaiiim !

    Alia : Je sais, je sais.

     

    Tout en discutant, Alia remarqua la présence d'un fillette, recroquevillée sur elle-même en plein milieu de la rue. Elle avait des cheveux noirs mi-longs et portait un uniforme d'écolière. Le plus étrange, c'est que personne ne semblait la remarquer. La jeune princesse s'accroupit à côté d'elle.

     

    Alia : Hé petite, ça ne va pas ?

    Petite fille : Vous... vous pouvez me voir ?

    Alia : Mais oui... pourquoi donc cette question ?

    Petite fille : Parce que je suis un fantôme... *Tourne la tête*

    Luffy : Un fantôme ? Cool ! *Rigole*

    Alia : Comment t'appelle-tu ?

    Petite fille : … Kiméliana Loliraine Debonroi.

    Luffy : Ouah, c'est beaucoup trop long comme nom ! Je vais t'appeler Kimi !

    Kiméliana : *Tourne ses grands yeux vers Luffy, lui tend ses bras*

    Luffy : Tu veux un câlin ? *La prend dans ses bras*

    Kiméliana : Tu est gentil...

    Alia : Je crois qu'elle t'a adopté, Luffy !

    Luffy : J'l'aime bien, cette petite ! Shi shi shi ! *Grand sourire*

     

    Et ils s'en allèrent, la petite fantôme dans les bras de Luffy.

    Du côté de Nami et Franky...

     

    Nami : *Bougonne* Hum, ça m'énerve ! Il n'y a pas de boutiques de vêtements, ici !

    Franky : Je ne te comprend pas, Nami. Tu peux avoir autant de vêtements que tu veux gratuitement avec Alia, alors pourquoi s'embêter à en acheter ? Surtout que tu n'est pas du genre à dépenser...

    Nami : Pour le principe, mon cher Franky ! Et puis, il y a des centaines de modèles différent auxquels je ne pourrai pas penser ! Du coup, ça m'arrange. Et puis, faire les boutiques, c'est mon dada ! *Yeux pétillants*

    Franky : Mais quand même... *Goute d'eau derrière la tête*

    ??? : Le robot a raison. Quelle stupidité.

    Nami, entendant ces mots, se retourna, un peu en colère. Derrière elle, se trouvait un jeune garçon, adolescent, brun aux cheveux cours, portant un costume rouge foncé. La jolie rousse croisa les bras et rétorqua.

     

    Nami : Non mais je rêve ? Pour qui tu te prend, toi ? Et comment tu te permet de me juger, d'abord ?

    Adolescent : Je me prend pour ce que je suis. Et ensuite, je ne juge pas, j'approuve juste les propos de votre ami.

    Franky : Tu vois, je ne suis pas le seul ! *Croise les bras à son tour*

    Nami : Mouais. Et tu est qui, au juste ?

    Adolescent : A quoi cela servirai de vous donner mon prénom ? Ce monde est si mal fait. Ce n'est pas quelque chose qui pourra le rendre meilleur.

    Nami et Franky : *Se regardent*

    Adolescent : Si vous y tenez tant que ça... je suis Devon Albinus.

    Franky : Tu est un type étrange, toi...

    Nami : Hi hi. Et si on le présentait à Luffy ? Je suis sûre qu'il l'intéressera.

    Devon : Qui est ce Luffy ? *Regard dans le vague*

    Nami : Si tu tiens tellement à le savoir... suis-nous !

     

    De nature curieuse, Devon se mit à les suivre.

    Du côté de Sanji et Robin...

     

    Sanji : Très bien ! Robin d'Amour, je pense que nous avons trouvé tout ce qu'il nous fallait !

    Robin : Oui, il me semble aussi. *Sourire calme*

     

    Au bout de la rue, un homme se disputait avec une jeune fille rousse en robe blanche. Apparemment, elle l'aurai traité de « vieux schnock », lequel n'était pas très ravi de ce gentil compliment.

     

    Homme : Non mais ça ne va pas, petite effrontée ! *En colère*

    Fille rousse : Je ne retirerai rien, vieux schnock ! Et je ne suis pas petite, j'ai 15 ans d'abord !

    Robin : Un problème ?

    Homme : Cette... péronnelle m'insulte sans raisons aucune ! *Remonte ses manches*

    Fille rousse : Péronnelle ? J'vais t'en faire voir, moi, des péronnelles !

    Sanji : Allons allons. Mademoiselle, calmez-vous donc... ce ne sont pas des manières.

    Fille rousse : Et t'es qui toi, pour me faire la leçon ? *Regard noir*

    Sanji : Jolie demoiselle, pardonnez-moi. Je n'ai pas à intervenir, c'est vrai...

    Fille rousse : Jolie... demoiselle ? *Rougis*

    Robin : *Souris*

    Homme : Ceci est MA discussion, monsieur.

    Sanji : Quand à VOUS... *Regard noir vers l'homme* agresser une jeune fille de la sorte ne se fait pas. Et sachez que le devoir d'un homme... est de savoir pardonner la femme, quoi qu'elle puisse faire.

    Homme : Non mais tu vas voir, gentleman de mes deux ! *S'avance vers Sanji le poing levé*

    Robin : A votre place, je ne ferai pas ça...

    Sanji : En arrière, Robin d'Amour, et vous aussi, jolie demoiselle !

    Fille rousse : O-ok... *Rouge* Enfin, non ! Je dois faire face !

    Robin : Sanji... il ne faut pas faire du mal à cet homme... ça pourrai nous attirer des ennuis.

    Sanji : Alors, que faire ?

    Homme : Vous allez voir ! *S'apprête à donner un coup de poing*

     

    Alors qu'il allait donner le coup, l'homme vit des bras sortir de nulle part et l'enfermer dans son propre magasin, formant une barrière solide. Robin sourit, puis le trio s'en alla.

     

    Fille rousse : Merci quand même, hein.

    Sanji : Il n'y a pas de quoi, mademoiselle.

    Robin : Fu fu fu. *Souris*

    Fille rousse : Au fait, je m'appelle Marguerita Dulce. Mais appelez-moi Margot.

    Robin : Dis-moi Margot, pourquoi avoir eu cette confrontation ?

    Marguerita : En fait, le marchant m'a dit « Poil de Carotte ». Je déteste que l'on se moque de mes cheveux roux.

    Sanji : C'est très joli comme couleur de cheveux, le roux... Nami Chérie est si belle avec ces cheveux roux ! *Mode Love-love*

    Marguerita : Ah, vraiment ? J'aimerai bien la voir...

    Robin : Tu n'a qu'à nous accompagner !

     

    Marguerita accepta l'invitation, contente d'avoir rencontré des gens sympathiques.

    Du côté de Brook et Usopp...

     

    Brook : *Va vers une fille* Bonjour, mademoiselle. Voudriez-vous me montrer vos...

    Usopp : Arrête un peu, Brook ! On est pas là pour ça ! *Le tire*

    Brook : Désolé... mais c'est plus fort que moi, Yo Ho Ho !

     

    Mais, juste à côté, se produisait une scène comparable. Un jeune homme blond, âgé d'environ une quinzaine d'années, habillé de jaune des pieds à la tête et coiffé une capuche reliée à une grande cape, demandait la même chose aux jeunes filles qui passaient par là. Il se prenait des gifles, bien sûr, mais ne semblait pas découragé pour autant car il allait rapidement vers d'autres jeunes filles demander la même chose.

     

    Brook : Eh bien, quelle audace !

    Usopp : Quel crétin, aussi... il n'arrête pas de se prendre des râteaux et il continue...

    Brook : Je l'admire, au contraire.

    Blondinet : *S'avance vers Brook* Bonjour, monsieur le squelette. Je vois que vous aussi vous demander la même chose que moi à ces dames.

    Brook : Yo Ho Ho ! En effet, jeune homme. Nous sommes motivés par le même genre de choses, vous et moi...

    Blondinet et Brook : LES PETITES CULOTTES !

    Usopp : *Goute d'eau derrière la tête* Et c'est parti...

    Blondinet : Vous savez, il ne faut jamais s'avouer vaincu dans ce domaine ! Et quand bien même je n'arrive pas à voir leurs dessous, je fais chavirer leurs cœurs... car moi, Boulgom, je suis... le tombeur de ces dames, le beau gosse, la perfection sur terre !

    Brook : Quand à moi, je suis... le squelette ! Le squelette qui en jette ! Brook, aussi appelé SoulKing, la superstar ! Et des fans, j'en ai partout à travers le monde !

    Usopp : Ben... moi, c'est Usopp. *Blasé*

    Les deux pervers discutèrent encore et encore de petites culottes, suivant Usopp, qui machinalement se dirigeait vers le Sunny.

    Du côté de Chopper et Zoro...

     

    Chopper : Zoro ?

    Zoro : Ouais, quoi ?

    Chopper : Je m'ennuie...

    Zoro : T'as pas de l'alchimie à faire ou un truc comme ça ?

    Chopper : Non...

     

    Alors que Zoro allait répondre, une voix se fit entendre. C'était une voix d'enfant, du moins elle était très aiguë, et elle se faisait implorante. Chopper regarda par-dessus le garde-corps, et vit un jeune garçon en costume de panda qui faisait les cent pas au pied du Sunny.

     

    Garçon panda : Kimi... Devon... Boulgom... Margot... où êtes-vous tous ? *Inquiet*

    Chopper : Quelque chose ne va pas ?

    Garçon panda : *Lève la tête et remarque Chopper* Oh... je ne sais pas où sont mes amis...

    Chopper : Monte !

    Garçon panda : O-ok... *Monte sur le Sunny*

    Zoro : Hey Chopper, tu fais monter qui, là ?

    Chopper : Il s'est perdu, le pauvre...

    Garçon panda : *Affligé par la froideur du bretteur* Laissez... j-je vais m'en aller... je suis un boulet pour tout le monde de toute façon...

    Zoro : Mais non enfin, il faut pas dire ça. Pardon si je t'ai fait peur. *Pose sa main sur la tête du garçon*

    Chopper : Comment t'appelle-tu ?

    Garçon panda : Je suis Shi.

    Chopper : Content de faire ta connaissance, Shi ! Je me prénomme Chopper, et voici Zoro !

    Shi : Ah... bonjour à vous.

     

    Bien que la discussion fut un peu longue à débuter, Shi se dévoila et parla de ses amis qu'il avait perdu de vue.

     

    Shi : En réalité, ils sont tous partis d'un côté et... je me suis retrouvé tout seul. Je n'aime pas être tout seul.

    Chopper : Cela se comprend. *Sourire mignon*

    Zoro : Si tu le veux, tu peux rester ici jusqu'à ce que tes amis te cherchent partout et crient pour te retrouver !

    Shi : Merci beaucoup ! Ami Renne, Ami Sabreur !

    Chopper : Oh, mais ce n'est rien ! *Se tortille*

     

    Pendant ce temps, en mer...

     

    Pirate : Ha ha ha ! Capitaine, terre !

    Capitaine pirate : Nous allons prendre cette île et en faire notre base !

    Pirates : OUAIIIS !

     

    Tous les Mugiwaras et leurs compagnons se rendirent au Thousand Sunny. Marguerita, Boulgom, Devon et Kiméliana se saluèrent, contents de se retrouver. Sur le bateau, Shi remarqua qu'il y avait un brouhaha sur le port, et se mit à la rambarde. Un sourire se dessina sur son visage et il sauta sur le port pour faire un câlin à chacun de ses amis, un brin surpris mais contents eux aussi. Tout le monde fit connaissance, chacun se présenta à son tour, et on commença à discuter de bon train, tandis qu'un bateau faisait son entrée au port. Nami le remarqua et surveilla du coin de l'œil ses étranges occupants, dont le sourire méchant était plus que suspect. Un homme, vêtu d'une grande cape jaune or, descendit à son tour et donna des instructions aux autres, qui se mirent à courir en poussant des cris.

    Un petit groupe s'avança vers les Mugi's et les autres.

     

    Homme n°1 : Hé, donnez-nous tout ce que vous avez, et en vitesse !

    Zoro : Quoi ?

    Nami : Non mais ils ne vont pas bien, eux...

    Shi : *Se réfugie derrière Devon avec Boulgom*

    Homme n°2 : Aller, et plus vite que ça !

    Homme n°3 : Sinon on découpe la demoiselle ! *S'empare d'Alia*

    Sanji : Alia ! Relâchez-là, sinon...

    Chopper : Alia !

    Alia : Laissez, les gars. Je m'en occupe. *Sourire malicieux*

    Homme n°3 : Hein ?

     

    Alia donna un grand coup de pied au pirate, qui la relâcha aussitôt en se tenant entre les jambes. Visiblement, la jeune princesse avait visé juste.

    Les deux autres, surpris, s’avancèrent vers les autres, les menaçants avec leurs sabres et mousquets. Devon et Zoro s'interposèrent entre eux et leurs amis. Le jeune homme brun se mit à faire de drôles de gestes, comme s'il déchirait quelque chose. Le pirate en face de lui se déchirait au fur et à mesure de son geste, et le sol se couvrait peu à peu de sang. Zoro, quand à lui, infligea un méchant TigerSlash à l'autre pirate, qui s'effondra à son tour.

     

    Alia : *S'empare du dernier pirate* Toi !

    Pirate : O-oui ? *Effrayé*

    Alia : Qui êtes vous et que venez-vous faire ici ?

    Pirate : Notre... C-capitaine a décidé de faire de cette île son quartier général... il nous a ordonné de faire des habitants ses larbins... de le nourrir gratuitement sinon...

    Alia : Sinon ? *Menaçante*

    Pirate : I-il les tuera... et il nous aussi ordonné de tuer tous ceux qui se rebellaient...

    Alia : *Lance violemment le pirate par terre* Ah ouais ... ?

    Luffy : Pas de temps à perdre ! Sinon, ils vont tous y laisser la vie !

    Marguerita : Oui, ces habitants sont orgueilleux et de fortes têtes !

     

    Tous se séparèrent à nouveau pour aller chercher les pirates. Boulgom et Shi, incapables de se battre, restèrent sur le Sunny en compagnie de Chopper.

    Luffy infligea à ses adversaires un Gum Gum Rafale très persuasif.

    Zoro lança un violent DemonSlash au siens.

    Nami électrocuta les pirates avec son Climat Tact.

    Usopp relâcha une bille étoile verte sur ses ennemis.

    Sanji fit un CollierStrike aux pirates qui se dressaient sur son chemin.

    Robin, elle, cassa des bras et des jambes grâce à ses Cent Fleurs.

    Franky lança un WeaponLeft époustouflant sur ses ennemis.

    Brook gela des dizaines de pirates avec sa SoulSolid.

    Alia, métamorphosée en ninja, mit K.O des pirates avec ses Shuriken.

    Devon transporta ses ennemis dans une autre dimension ou il s'amusa à de drôles d'expérimentations...

    Kiméliana effraya plusieurs pirates qui tombèrent morts de peur.

    Marguerita, douée au combat rapproché, mit quelques coups de poings bien placés qui plièrent en deux les pirates.

     

    En une heure, la ville était débarrassée des pirates. Le capitaine, qui ne valait pas mieux que ses subordonnés, plia lui aussi sous les coups de Luffy. Les habitants, très reconnaissants, exprimèrent leur gratitude avec une petite fête qui se déroula le soir même sur la place de la ville. Le saké coulait à flots et la viande était au rendez-vous. Tout le monde buvait, mangeait, dansait, discutait, même Devon, peu habitué à ce genre de situation. Il faut dire qu'avec ses manières plutôt glauques, voire gores, il s'attirait le plus souvent l'antipathie de ceux qu'ils rencontrait, mis à part ses amis.

     

    Le lendemain matin, les Mugiwaras, désireux de repartir en mer, saluèrent leurs nouveaux amis, et s'éloignèrent sur les flots... pendant que les autres regardaient le bateau au loin.

     

    Luffy : Ils étaient vraiment sympa !

    Zoro : Oui, des chic types.

    Nami : C'est vrai, même si le brun ne m'avait pas fait très bonne impression au départ.

    Usopp : Franchement, c'était assez bien de se battre à leurs côtés.

    Sanji : Ouaip. *Allume une cigarette*

    Chopper : J'aimais bien le garçon panda !

    Robin : Une rencontre qui restera gravée dans ma mémoire.

    Franky : C'était SUUUPER ! *Pose emblématique*

    Brook : Yo Ho Ho ! C'est bien vrai !

    Alia : J'adore rencontrer des gens comme ça ! *Rigole*

     

    ~

     

    Demon : Eh bien. Cela fait plaisir de se sentir apprécié, n'est-ce pas ?

    Shi : Oui ! Beaucoup ! *Sourire mignon*

    Boulgom : C'était vraiment sympa de rencontrer quelqu'un qui me ressemble !

    Kiméliana : J'aime beaucoup le garçon au Chapeau de Paille... *Regarde au loin*

    Marguerita : Moi, c'est le blond qui m'a tapé dans l'œil... *Rougis*

     

    Tous : En espérant les revoir bientôt !

     

    FIN !


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique